Comment faire pour porter plainte ?

Un problème qui nécessite de porter plainte ? Voici quelques ingrédients qui vous permettront de vous lancer jusqu’à ce que votre avocat prenne le relai !

Ingrédients Bienfaits

Pour la préparation :

Une dose de détermination et de courage Perte de la petite boule dans le ventre ou dans
Un sachet de patience la poitrine que l’on se traîne depuis des années
Une louche de simplicité et de clarté sans parvenir à s’en débarrasser malgré tous
Une pincée de lecture nos régimes antérieurs.

 

Pour la cuisson :

Un avocat choisi par vos soins

 

 

Préparation

Rassemblez toute votre détermination et votre courage afin de vous rendre au poste de police ou de gendarmerie le plus proche afin de déposer une plainte. Si vous tombez face à un récalcitrant, agitez votre fouet jusqu’à ce qu’il se souvienne que c’est une obligation pour lui de recevoir votre plainte.

Munie de votre patience expliquez ce dont vous avez été victime à l’enquêteur qui va vous recevoir. Et comme les meilleures choses dans la vie sont les plus simples, plus vous serez naturelle et plus vous serez comprise par votre interlocuteur.

Une pincée de relecture du procès verbal avant de le signer, puis laissez reposer le temps de voir apparaître le Procureur de la République. Cela peut prendre jusqu’à trois mois.

 

 

Cuisson

 

La cuisson est très délicate et technique. Elle est également stratégique. De multiples combinaisons sont possibles pour finaliser votre recette, alors il ne s’agit pas de la gâcher !

 

C’est pourquoi si vous n’êtes pas familière du classement sans suite, de l’enquête, de l’instruction ou encore du jugement, faites vous accompagner ! Comme on dit, à chacun son métier : et c’est bien le job de l’avocat de vous aider tout au long de ces démarches !

 

MANON CROCHET

Elève-avocate (ERAGE, Strasbourg)